Bac pro Conduite et Gestion de l'Entreprise Hippique (CGEH)

Objectifs professionnels

  • Conduire l’entreprise dans un contexte de durabilité en fonction des objectifs
  • Valoriser les prestations conformément aux objectifs fixés
  • Rationnaliser le travail dans l’entreprise dans le respect des réglementations et de la préservation de la santé et de la sécurité au travail : planification du travail et encadrement de la main-d’œuvre
  • Disposer d’une cavalerie adaptée, pour une valorisation optimale dans le respect du bien-être animal : gestion de l’alimentation et des soins des équidés, maintenance des bâtiments et équipement.
  • Entraîner des équidés pour valoriser leur potentiel et satisfaire les clients

Description

Le titulaire du Bac Pro Conduite et Gestion de l’Entreprise Hippique est préparé à la gestion d’entreprises hippiques dans les secteurs des activités de loisirs et de compétition, de commerce ou des courses. Le responsable d’établissement exerce son activité le plus souvent dans un cadre indépendant ou plus rarement, en tant que salarié.

Il travaille une majeure partie de son temps à l’extérieur, en toute saison. Pour l’entraînement, il monte à cheval presque quotidiennement. Il organise le travail d’écurie : les soins aux animaux, la maintenance des bâtiments, des installations et des matériels. Il travaille tôt le matin et, dans les activités de loisirs, l’accueil du public est essentiellement concentré le soir, sur les mercredis, les week-ends et les congés scolaires.

Programme

Modules d’enseignements généraux :

  • Français, Communication, Education socioculturelle
  • Anglais
  • Education Physique et Sportive 
  • Histoire – Géographie
  • Mathématiques
  • Biologie, Ecologie, Physique-Chimie
  • Informatique

Modules professionnels :

  • Pilotage de l’entreprise
  • Connaissance de la filière professionnelle
  • Comptabilité, gestion

Modules de la spécialité :

  • Gestion de la cavalerie et des prairies
  • Travail du cheval
  • Agroéquipement
  • Zootechnie (alimentation, génétique, reproduction, physiologie de l’effort…)
  • Débourrage

Moyens et méthodes pédagogiques

  • Equipement numérique pour chaque apprenant de première année,
  • Visites d’entreprises, de salons, intervention de professionnels,
  • Pédagogie active, projets sur thématiques et travaux de groupe,
  • Pratique en centre et en entreprise,
  • Etudes de cas concrets, échanges réciproques de savoir ,
  • Elaboration du projet professionnel

Débouchés
et poursuites d'études

Débouchés professionnels
  • Créer un élevage équin
  • Travailler dans un centre équestre, un élevage, une écurie de concours…
  • Gérer un centre équestre

Modalités

Les jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus. Les jeunes de moins de 15 ans ayant achevé le premier cycle de l’enseignement secondaire (fin de 3eme) peuvent commencer à exécuter un contrat d’apprentissage dès lors qu’ils ont atteint l’âge de 15 ans et un jour.

 

Pour une entrée en Seconde professionnelle :

  • Justifier d’un niveau galop 4 validé lors du test de positionnement
  • Remplir l’une des conditions suivantes :
    • Être issu d’une classe de 3ème de collège ou de l’enseignement agricole
    • Être titulaire d’un diplôme de niveau 3 (V)
    • Être issu d’une 2nde générale et technologique sous avis favorable du conseil de classe

 

Pour une entrée en Première professionnelle :

  • Justifier d’un niveau galop 6 validé lors du test de positionnement
  • Remplir l’une des conditions suivantes :
    • Jeunes issus d’une 2nde professionnelle de la même famille de métiers sous avis favorable du conseil de classe
    • Être titulaire d’un diplôme de niveau 3 (V) de la même famille de métiers (ex : CAPa palefrenier Soigneur)
    • Être titulaire du baccalauréat

 

Certaines dérogations d’âge et de diplôme existent en fonction du profil du candidat.

Entretien dans les 30 jours suivant le 1er contact

La formation s’organise en Contrôle en Cours de Formation (CCF) comptant pour 50% de l’évaluation finale et en Epreuves Ponctuelles Terminales (EPT) comptant pour 50% de l’évaluation finale. 

Les locaux sont entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite. Réglementation ERP – Orientation et adaptation pédagogique possible, tutorée par un référent handicap.

Pour 12 mois : 8500 € / Formation prise en charge par les OPCO et le les financements obtenus par le CFA. Le reste à charge pour l’apprenti et l’entreprise est donc nul.

Sites de formation

se pré-inscrire

"