BTS Gestion Forestière

Objectifs professionnels :

Le technicien supérieur en gestion forestière est un spécialiste du diagnostic forestier et de la gestion de chantiers forestiers. Il est formé à réaliser des interventions de gestion durable en forêt ou autres espaces boisés, à mettre en place une planification. Il connaît les territoires et les politiques forestières, les équipements mobilisés, les débouchés de la filière.

Le technicien supérieur forestier peut occuper des fonctions de gestionnaire d’un massif forestier, d’agent de développement et d’animation auprès de propriétaires, de technicien d’études ou de recherche, de responsable d’unité de transformation du bois, de chef d’entreprise de travaux ou d’exploitation forestière. Il effectue l’état des lieux de la forêt, inventorie et évalue les peuplements. Il dirige ou effectue le martelage, les coupes, prévoit les travaux sylvicoles, le boisement. Il prépare la mise en marché du bois sur pied ou abattu, estime sa valeur, organise son transport et sa livraison. Par ailleurs, il assure des tâches de communication, de formation, de conseil.

Description

Programme

Enseignements généraux : 

  • Français
  • Documentation
  • Langue vivante
  • Éducation socioculturelle
  • EPS
  • Maths
  • Informatique

Enseignements professionnels :

  • Biologie-écologie (biologie de l’arbre, sol et climat, enjeux écologiques)
  • Sciences économiques, sociales et de gestion (suivi administratif et économique des chantiers, acteur et fonctionnement du secteur forestier)
  • Sciences et techniques des équipements (choix et utilisation des matériels)
  • Aménagement-gestion forestière (les différentes essences forestières, diagnostic, topographie, organisation de travaux, gestion durable des forêts…)

La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d’initiative locale. 

Moyens et méthodes pédagogiques

Pour vous aider, une pédagogie active est mise en œuvre. Elle se base sur votre vécu en entreprise, vous missionne pour observer, découvrir, essayer, pratiquer sur le terrain. Ainsi, elle vous permet de développer pas à pas vos savoirs, savoirs faire et savoirs être.

Débouchés
et poursuites d'études

Débouchés professionnels

Le titulaire du BTSA gestion forestière travaille pour le compte de propriétaires publics ou privés. 

Pour le public, il est employé par l’ONF, des chambres d’agriculture, des associations, des groupements ou des syndicats de propriétaires forestiers, des organismes de recherche (Inra, Irstea…)

Dans le secteur privé, il est embauché par des coopératives, des exploitations forestières, des entreprises de transformation du bois. 

Il occupe les fonctions de conducteur de machines agricoles, de mécanicien-réparateur en matériel agricole, de technicien forestier ou de technico-commercial.

Avec de l’expérience et de la technicité, le titulaire du BTSA gestion forestière voit confier des responsabilités d’encadrement. Il peut également devenir chef d’entreprise de travaux forestiers ou d’exploitation forestière.  

Poursuites d'études
  • Certificats de spécialisation
  • BTS en double compétences (commercialisation, protection de la nature…)
  • Distrimanager -Titre RNCP de niveau 6
  • Licences professionnelles
  • Écoles d’ingénieur
  • Écoles supérieures de commerce

Modalités

  • Avoir entre 16 et 29 ans
  • Avoir signé un contrat d’apprentissage avec une entreprise

Etre titulaire : d’un BAC S ou technologique, d’un BAC Professionnel Agricole (Bac pro Forêt, Bac Pro GMNF,…), d’autres baccalauréats suivant motivation,

Pour les titulaires d’un autre BTS (TC PFFB,GPN,…) possibilité de réaliser ce BTS en double compétence en 1 an.

Entretien dans les 30 jours suivant le 1er contact

  • Epreuves écrites, orales et de mise en situation
  • 50% en contrôle continu, 50% examen terminal

Les locaux sont entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite. Réglementation ERP – Orientation et adaptation pédagogique possible, tutorée par un référent handicap.

Pour les 12 mois : 11 000€ / Formation prise en charge par les OPCO et le les financements obtenus par le CFA. Le reste à charge pour l’apprenti et l’entreprise est donc nul.

Sites de formation

se pré-inscrire