CS Conduite d'un élevage laitier

Apprentissage • Niveau 4

Objectifs professionnels

Le responsable d’élevage laitier est exploitant ou salarié agricole. Il assure la responsabilité d’un élevage pour lequel il travaille seul ou avec des salariés. Il doit donc être en capacité de réaliser l’ensemble des tâches d’élevage : traite, culture et distribution de l’alimentation, contrôle d’état de santé des animaux, soins, maîtrise de la reproduction, maintenance des bâtiments. Il a en charge l’organisation du travail quotidien dans le respect des règles de sécurité et de protection de l’environnement.

Description

Programme

Unités Capitalisables Professionnelles

  • UCP1 : Assurer le pilotage technico-économique d’un élevage bovin lait
  • UCP2 : Réaliser les travaux liés à la conduite d’un élevage bovin lait
  • UCP3 : Réaliser les opérations relatives à la transformation du lait et à son organisation

Moyens et méthodes pédagogiques

Pour vous aider, une pédagogie active est mise en œuvre. Elle se base sur votre vécu en entreprise, vous missionne pour observer, découvrir, essayer, pratiquer sur le terrain. Ainsi, elle vous permet de développer pas à pas vos savoirs, savoirs faire et savoirs être.

Débouchés
et poursuites d'études

Débouchés professionnels

Les types d’emplois accessibles aux titulaires du CS CEL sont :  Eleveur / Eleveuse de vaches laitières, Salarié d’élevage laitier bovin, Producteur / Productrice de lait bovin, Responsable d’élevage laitier, Vacher hautement qualifié. 

Poursuites d'études

Pour évoluer dans l’emploi (poste à responsabilité) : BTS agricole

Modalités

  • Avoir entre 16 et 29 ans
  • Avoir signé un contrat d’apprentissage avec une exploitation agricole ou une entreprise para-agricole
Le CS Lait est accessible aux candidats titulaires d’un des diplômes suivants :
  • Brevet professionnel du secteur de la production agricole,
  • Baccalauréat professionnel du secteur de la production agricole,
  • Brevet de technicien supérieur agricole du secteur de la production agricole,
  • Titres et certificats du secteur de la production agricole, de niveau CAP, enregistrés au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).
Si vous n’êtes pas titulaire d’un diplôme : justifier de 3 ans d’expérience (salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat) dans un secteur non agricole ou d’1 an dans le secteur agricole.

Entretien dans les 30 jours suivant le 1er contact

Contrôle continu en 2 capacités évaluées par des entretiens d’explicitation à partir de situations professionnelles

Le cumul des 2 unités capitalisables constitutives 1 et 2 donne accès à la certification. L’unité capitalisable complémentaire 3 n’est pas prise en compte pour la délivrance du diplôme ; elle atteste de compétences professionnelles spécialisées répondant à un besoin spécifique. 

Les locaux sont desservis par les transports en commun (gare, métro, bus) et sont entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite. Réglementation ERP – Orientation et adaptation pédagogique possible, tutorée par un référent handicap.

Pour les 12 mois : 8000€ / Formation prise en charge par les OPCO et le les financements obtenus par le CFA. Le reste à charge pour l’apprenti et l’entreprise est donc nul.

Sites de formation

se pré-inscrire

"