BTS Génie des équipements agricoles (GDEA)

Niveau 5

Objectifs professionnels

Le technicien supérieur en GDEA est un spécialiste des équipements et des installations de production agricole. Il connaît les matériels mécaniques classiques pour la culture ou l’élevage (appareils de traction, véhicules agricoles, installations de traite…) ainsi que les bâtiments actuels d’élevage, les serres et les dispositifs de conditionnement d’air et de chauffage. Il maîtrise l’utilisation des équipements d’entretien de l’espace rural et des machines et matériels de transformation des produits agricoles.

Ce secteur professionnel présente de nombreuses offres d’emploi non pourvues.

Une part importante de la formation est consacrée à la connaissance technique des agroéquipements et à la maîtrise du langage du technicien (dessins, graphiques). A cela s’ajoutent des enseignements en droit, législation, économie, gestion et négociation commerciale.

 

Description

Programme

Domaine commun

  • M1.1 Accompagnement du projet personnel et professionnel
  • M2.2 Organisation économique, sociale et juridique
  • M2.2 Techniques d’expression, de communication, d’animation et de documentation.
  • M2.3 Langue vivante.
  • M3.1 Education physique et sportive.
  • M4.1 Traitement des données.
  • M4.2 Techniques de l’information et du multimédia.

Domaine professionnel

  • M.5.1 Economie et gestion des agroéquipements.
  • M.5.2 Techniques commerciales liées aux agroéquipements.
  • M.5.3 Langue étrangère appliquée au secteur des agroéquipements.
  • M.5.4 Sciences agronomiques et agroéquipements.
  • M.5.5 Approche scientifique des systèmes techniques en agroéquipements.
  • M.5.6 Outils graphiques et langage du technicien.
  • M.5.7 Mise en œuvre et maintenance des agroéquipements.
  • M.5.8 Connaissance des agroéquipements.

Activités pluridisciplinaires. Module d’initiative locale.

Moyens et méthodes pédagogiques

Pour vous aider, une pédagogie active est mise en œuvre. Elle se base sur votre vécu en entreprise, vous missionne pour observer, découvrir, essayer, pratiquer sur le terrain. Ainsi, elle vous permet de développer pas à pas vos savoirs, savoirs faire et savoirs être.

Débouchés
et poursuites d'études

Débouchés professionnels

Le titulaire du BTSA peut travailler chez un constructeur de matériel en tant que technico-commercial. Il est alors chargé des relations entre l’entreprise et les concessionnaires, des dépôts de matériel, de la démonstration des nouveaux produits… Il peut également exercer les fonctions de gestionnaire de parc de matériel, d’inspecteur technique ou de conseiller dans une entreprise de travaux agricoles ou une coopérative d’utilisation de matériel agricole. Des postes de magasinier, responsable SAV, chef d’atelier ou technicien de bureau d’étude sont aussi envisageables.

Poursuites d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l’examen, il est possible de poursuivre dans un certificat de spécialisation agricole (CS), en licence professionnelle, en classe préparatoire ATS pour entrer en école d’ingénieur. Ce BTS permet d’être dispensé des unités A et B du diplôme d’expert en automobile.

Modalités

  • Avoir entre 16 et 29 ans
  • Avoir signé un contrat d’apprentissage avec une exploitation agricole ou une entreprise para-agricole
  • Etre titulaire d’un Bac Pro (Maintenance, Agroéquipement ou CGEA) ou Bac Général (S) ou Bac Technologique (STAV, STI)

Entretien dans les 30 jours suivant le 1er contact

50% en CCF (Contrôle en Cours de Formation) 50% en épreuves terminales

Les locaux sont entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite. Réglementation ERP – Orientation et adaptation pédagogique possible, tutorée par un référent handicap.

Pour 12 mois : 8600 € / Formation prise en charge par les OPCO et le les financements obtenus par le CFA. Le reste à charge pour l’apprenti et l’entreprise est donc nul.

Sites de formation

se pré-inscrire